Calendar

Sep
22
mer
RESPIRER SE RETROUVER – YOANN LEGROS
Sep 22 – Oct 30 Jour entier
RESPIRER SE RETROUVER – YOANN LEGROS
Photographie – Du mercredi 22 septembre au samedi 30 octobre► VERNISSAGE LE MERCREDI 22 SEPTEMBRE À 18H30

Il me semble que l’être humain traverse la vie comme nous respirons. Pas assez plein, trop vide, pas assez vide, trop plein, contraction, relâchement, notre corps et notre âme ondulent au gré des oscillations du « réel ». Celui vécu tout comme celui que nous nous imaginons.

Inspirer : se gorger d’énergie et pourtant prendre ce qui vient sans avoir conscience immédiatement de ce dont il s’agit. Expirer : se défaire des tensions, bonnes ou mauvaises, expulser au possible ce que l’on ne peut garder, malgré les dépôts, malgré les affects. Respirer était donc pour moi ce concept aux nuances douces et amères, symbole de cette petite tempête, belle mais difficile, qu’il nous faut traverser au cours de notre existence.

Cette exposition s’est donc pensée comme mettant en lumière les moments de calme, de tension, de silence et de bruit, l’espoir de se retrouver parfois, revenir vers soi. Dans cet élan cathartique qui débute en premier lieu par un cheminement intérieur.

Oct
22
ven
FLEXIBLE, HOP HOP !
Oct 22 @ 20 h 30 min – Oct 23 @ 21 h 45 min
FLEXIBLE, HOP HOP !
Théâtre – Dès 10 ans – 1h15 / Tarif 1►Vendredi 22 octobre à 20h30
►Samedi 23 octobre à 20h30

Flexible, hop hop ! est une comédie ancrée dans une réalité économique. Il y est question de délocalisations, de reconversions, de compétences et d’ascenseur social. C’est une pièce qui oscille entre le burlesque et la tendresse, le comique et l’empathie.

Un et Deux sont employés chez Interklang, l’usine où l’on produit les meilleurs Klang ! du marché. Pourtant, même sans machine et avec toutes les aides possibles, c’est encore trop cher pour leurs patrons. La pépinière de réinsertion pourra-t-elle les aider à trouver la solution ?

La musicalité de la langue d’Emmanuel Darley, les rythmes des personnages et la volonté de faire rire sur ce que ce monde peut avoir de violent ne seront pas sans évoquer l’univers de Tati ou de Chaplin.

Nov
14
dim
ATTENTION FRAGILE !
Nov 14 @ 16 h 30 min – Nov 15 @ 14 h 15 min
ATTENTION FRAGILE !
Spectacle visuel et burlesque – Dès 4 ans – 40min. / Tarif 2► Dimanche 14 novembre à 16h30
► Lundi 15 novembre à 10h et 14h15

Attention fragile ! est une invitation à regarder à la loupe grossissante ce qu’il se passe quand on ne se fie qu’à l’emballage.

Des bonhommes-cartons sans tête. Juste un corps-boîte, des jambes et des bras. Des bonhommes-cartons très différents… Et des rencontres. Pour s’imiter, se ressembler, se confondre, s’affronter, se différencier, se surprendre, se découvrir, s’accepter…

Qui, dans son enfance, n’a jamais ressenti cette désagréable impression de ne pas être comme les autres, d’être hors du groupe ? Qui de ces enfants devenus adultes ne sourit pas aujourd’hui, amèrement ou pleinement, de ses souvenirs d’exclusion ?

Attention fragile ! a pour but de sensibiliser les enfants à la richesse du vivre ensemble. Vivre avec les autres est plus simple et plus enrichissant que de vivre contre.

Nov
16
mar
FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM D’AMIENS
Nov 16 – Nov 19 Jour entier
FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM D’AMIENS
Cinéma – Dès 3 ans – Durée variable selon les films / Tarif unique : 2 € (séance tout public du 17 novembre) Pour les autres séances, se rapprocher du festival : www.fifam.fr► Du mardi 16 au vendredi 19 novembre à 10h et 14h (sauf le 17)
► Mercredi 17 novembre à 15h

Le Centre culturel Jacques Tati s’associe au 41ème Festival international du film d’Amiens en proposant un programme à destination du jeune public (programmation en cours, actualisée sur notre site internet).

Cette année, les films (courts et longs-métrages, d’animation ou de patrimoine) s’organisent autour d’un thème commun : la technique du stop-motion, qui consiste à animer des personnages en trois dimensions, image par image. Un travail titanesque mais qui permet aux petits comme aux grands de s’émerveiller !

La sélection 2021 proposera des classiques du genre, devenu culte par leur dimension aussi bien technique qu’artistique, mais également des objets plus rares venus des quatre coins du monde.

Un rendez-vous pour les familles et les scolaires à ne pas manquer… pour continuer à rêver !

Nov
17
mer
FRACTURES – PORTRAITS DES CORPS DANS LA VILLE
Nov 17 2021 – Jan 15 2022 Jour entier
FRACTURES – PORTRAITS DES CORPS DANS LA VILLE
Pluridisciplinaire – Du mercredi 17 novembre au samedi 15 janvier (à Tati)► VERNISSAGE LE MERCREDI 17 NOVEMBRE À 18H30

Projet collectif porté par Estelle Thoury, Susie Waroude et la Compagnie des Invisibles

C’est lors de la rencontre entre ces différents artistes d’horizons multiples et de la Compagnie des Invisibles qu’émerge le projet FRACTURE(S).

En effet, tous nourrissent des questionnements liés à la confrontation de l’individu face à la société et cela a été le point de départ de ce projet qui découle de l’ambition d’établir une galerie de portraits du territoire, de ses habitants, de leurs présences, de leurs inconscients et de leurs corporalités.

L’axe central de ce projet questionne la notion d’identité. L’acte artistique qui émerge de ces questions s’articule autour de la création d’un langage dans lequel est développée une approche sensible et spécifique du corps mis en scène.

FRACTURE(S) interroge la qualité d’être et tente de faire naître les prises de conscience sur l’être en soi présent en chacun de nous et son rapport avec le monde extérieur physique et concret. C’est un projet de territoire nourrit de ses habitants et de leurs rencontres avec des artistes plasticiens, illustrateurs, photographes, metteurs en scène, acteurs, marionnettistes pour tenter de trouver des réponses à ces questions existentielles et communes qui nous lient tous. Il s’agit ici d’essayer de rapprocher l’être humain de son environnement, de connaître son rapport avec la matière, que ce soit pour le détruire ou pour l’accepter et vivre en symbiose.

Vous l’aurez compris, les fractures peuvent être polymorphes de sens : elles peuvent être internes (psychique) comme externes (corporelle), individuelles comme collectives, sociales comme économiques.

FRACTURE(S) est un projet pluridisciplinaire qui a un double objectif : Le premier est un objectif social, celui de mettre en avant l’histoire individuelle des habitants du territoire de la métropole, de leur lien avec leur quartier et l’histoire collective de ces derniers. Chaque individu a un rapport différent avec son environnement. Ce projet consiste ainsi à donner la parole aux habitants pour qu’ils partagent «LEURS PAYSAGES». Par paysage, nous entendons « LEURS PAYSAGES INTERIEURS », leur sensibilité, leur imaginaires ainsi que leurs points de vues sur les divergences sociales qui nous entourent et qu’ils peuvent vivre au quotidien, leurs êtres profonds, leurs inconscients. La transmission de ces regards singuliers qualifie notre engagement artistique sur votre territoire. Quel meilleur moyen de raconter une ville que celui de raconter ses habitants ?

Ainsi la présence de deux artistes plasticiennes, photographes et l’engagement de plusieurs comédiens professionnels de la Compagnie des Invisibles sur un ensemble de cinq quartiers du territoire, vient composer avec l’image et les personnalités des habitants lors de séances photos en extérieurs, de balades contées et de happening artistiques où la création se co-construit sur la base de rencontres.

Deux artistes donc deux visions différentes des interactions entre les corps et la ville. Les deux photographes apportent des visions et des conceptions différentes de la fracture, de la fissure. L’une s’intéresse aux fractures psychiques de l’être, la dualité de l’être, les troubles qui émergent lors de la cassure de l’esprit. L’autre souhaite questionner les fractures physiques dans la ville : fissures murales et leurs interactions avec l’être humain…

Un projet lourd de sens qui établira ainsi un portrait multi-facette de la personnalité et de l’esprit en soulignant sa diversité d’être, sa diversité de pensées, sa diversité sociale…

Nov
21
dim
À NOS ADULTES
Nov 21 @ 16 h 30 min – Nov 22 @ 14 h 15 min
À NOS ADULTES

A nos adultes est un spectacle d’investigation sonore, gestuel et musical, orchestré par des paroles d’enfants sur leur vision du monde des « grands ».

Des interrogations sur ce monde, l’auteure Frédérique Charpentier en avait plein quand elle était petite dans les années 80 au 20ème siècle. Devenue adulte, c’est avec les observations des enfants d’aujourd’hui qu’elle essaye de comprendre en quoi elle s’est transformée…

L’enfant a un grand besoin d’investigation et (se) pose des questions qui peuvent bouleverser ou même déranger l’adulte que nous sommes devenus. Avec A nos adultes, nous donnons la parole à l’enfant-penseur, celui qui a le droit de questionner le monde qui l’entoure et d’exprimer son opinion sur la vie.

Nov
28
dim
EXTRANIMAL
Nov 28 @ 16 h 30 min – Nov 29 @ 10 h 30 min
EXTRANIMAL
Théâtre gestuel et musical / Création – Dès 6 mois – 30 min. / Tarif 2► Dimanche 28 novembre à 16h30
► Lundi 29 novembre à 9h30 et 10h30

Fascinée depuis longtemps par le monde animal, Françoise Purnode glane et compile ses curiosités, source inépuisable d’étonnement et d’émerveillement.

La nature a tout inventé. Elle a conçu toutes les manières de se déplacer, supprimé les ailes à certains oiseaux et paré de lumignons les créatures abyssales. Elle a créé mille formes et couleurs pour dissimuler et duper ou, au contraire, éblouir et séduire.

Extranimal propose un voyage à travers les comportements fascinants de certains animaux, comme une ouverture sur le monde, ses bizarreries, ses fantaisies ; une façon de s’en émerveiller, de les accepter aussi. Tout est là, avant nous, sous nos pieds, à portée de main. Il suffit d’observer…

Déc
1
mer
RONDE ROUGE
Déc 1 @ 16 h 30 min – Déc 2 @ 10 h 30 min
RONDE ROUGE

Ronde Rouge est un poème chorégraphique, une invitation au voyage sensoriel et imaginaire.

Après la couleur bleue et le tissu bleu manipulé dans Bout de Bleu (création 2018), Ronde Rouge est un grand ballon rouge qui déplace un personnage dans l’espace pour pouvoir explorer un monde jalonné de cubes rouges d’où émergent des surprises, des danses et des mots.

Le mouvement, la parole et le paysage sonore se répondent et tissent une trajectoire au personnage. A travers cet apprivoisement du monde, il se découvre, il devient lui-même un monde, une danse.

Déc
8
mer
DANSE DOUDOU DANSE
Déc 8 @ 16 h 30 min – Déc 9 @ 10 h 30 min
DANSE DOUDOU DANSE
Marionnette / Création – Dès 3 mois – 20min. / Tarif 2► Mercredi 8 décembre à 16h30
► Jeudi 9 décembre à 9h30 et 10h30

Une structure de doudous, du papier kraft, de la musique et des jolis mots. Une forme poétique sur l’arrivée et l’évolution d’un petit être.

Au début, au début il n’y avait rien… Une respiration, un souffle, un petit rien du tout. Et puis un froissement, un pli, une contraction, un battement, un ronflement, une caresse, un déchirement, un écho, une larme. Et tu es là, tu flottes, tu rampes, tu t’étires tu luttes, tu tombes, tu plies et enfin tu t’élèves…

Jan
10
lun
L’ÉTABLI
Jan 10 @ 14 h 30 min – 19 h 30 min
L’ÉTABLI
Théâtre musical – Dès 12 ans – 1h40 / Tarif 1► Lundi 10 janvier à 14h30 et 19h30

« Dix acteurs et musiciens font de la représentation un espace-temps inouï de justesse (…). Ils font bloc, comme un vrai collectif soudé quoi qu’il advienne, autour d’une même nécessité. C’est le plus bel hommage qu’on pouvait rendre au texte de Linhart. Ce théâtre-là émeut, mais, surtout, fait sens. Et ça, c’est énorme. »

Fabienne Pascaud – Télérama

« Un texte essentiel et un spectacle magnifique. »

Jérôme Garcin – Le Masque et la Plume – France Inter

Septembre 1968. Robert se fait embaucher comme ouvrier spécialisé à l’usine Citroën de la porte de Choisy. Il devient « établi ». L’Etabli c’est l’histoire d’une grève. C’est une épopée d’un an, juste après les événements, un trop-plein de bruits, de gestes répétés, de paroles d’ouvriers, de solitude, de découragement, et aussi de joie mais aussi d’espoir, de solidarité et de fraternité. Musique industrielle en live, mur d’acier, fumée, odeurs, vidéos, tout immerge le spectateur dans cette expérience humaine : ces mois de chaîne, avec les méthodes de surveillance et de répression, la résistance et la grève. Le spectacle est un hommage à l’engagement et au récit autobiographique de Robert Linhart, qui raconte magistralement ce que c’est, pour un français ou un immigré, d’être ouvrier dans une grande entreprise de la région parisienne.

Jan
20
jeu
MONSTRE
Jan 20 @ 14 h 30 min – 19 h 30 min
MONSTRE

Théâtre / Création – Dès 12 ans – 1h45 / Tarif 1► Jeudi 20 janvier à 14h30 et 19h30

Monstre est une réécriture du roman épistolaire Frankenstein ou le Prométhée des temps modernes de Mary Shelley. Cette adaptation théâtrale met en avant le parcours du monstre créé par Victor Frankenstein de sa naissance à la grande poursuite à travers les glaciers du Pôle Nord.

Beaucoup de personnes pensent que le monstre du roman de Mary Shelley se nomme Frankenstein. L’une des tragédies de l’œuvre est qu’on ne lui donne même pas la dignité d’un nom. Ici, l’histoire est racontée à travers le prisme de la créature : elle y narre sa naissance, son abandon, sa découverte du monde et cette humanité à laquelle elle se confronte, cherche sa place. Elle questionne son existence et son rapport à l’autre. La créature naît pure et sera confrontée à la dureté et la complexité de l’espèce humaine, tout particulièrement à sa violence. Le besoin de ces réponses, comme moteur de la pièce, pousse la créature à lutter contre le rejet par tous les moyens, allant jusqu’au meurtre, la faisant devenir le monstre que tout le monde voit en elle.

Jan
26
mer
CARRÉ D’ART
Jan 26 – Mar 19 Jour entier
CARRÉ D’ART
Peinture – Du mercredi 26 janvier au samedi 19 mars► VERNISSAGE LE MERCREDI 26 JANVIER À 18H30

Carré d’art présente une exposition collective consacrée à la peinture. Le collectif est présent à Sains-en-Amiénois depuis 2014. Peintres amateurs, ils aiment se retrouver dans leur atelier pour aborder la peinture dans le respect de l’univers créatif de chacun.

Jan
27
jeu
BARBOTEUSES
Jan 27 @ 14 h 30 min – 19 h 30 min
BARBOTEUSES
Théâtre marionnettique / Création – Dès 15 ans – 40min. / Tarif 1► Jeudi 27 janvier à 14h30 et 19h30

A travers cette création, Fanchon Guillevic s’interroge sur la problématique de la prostitution et porte son regard sur le corps, le féminin, les principes de liberté, la sexualité et l’individu.

Attitudes féminines ? Injonctions masculines ? Principes de liberté ? Sexualité ? Travail du sexe ? Droits ? Stigmatisation ? Mépris ? Trois individus s’expriment, se répondent et se confondent quelque part dans le néant, le réel ou l’inconscient…

Le temps d’une représentation, Barboteuses questionne et donne à entendre quelques réalités qui semblent nous dépasser, mais qui ne sont pas si loin de nous finalement.

Fév
3
jeu
LUNE JAUNE OU LA BALLADE DE LEILA ET LEE
Fév 3 @ 14 h 30 min – Fév 4 @ 20 h 30 min
LUNE JAUNE OU LA BALLADE DE LEILA ET LEE
Théâtre – Dès 14 ans – 1h40 / Tarif 1
► Jeudi 3 février à 14h30 et 19h30
► Vendredi 4 février à 20h30

Une tragédie moderne servie par un chœur tantôt ironique tantôt compatissant, qui préside au destin de Leila et de Lee, jusqu’à leur affranchissement de toute emprise.

Un titre qui sonne comme un titre de chanson, de ces chansons réalistes et édifiantes, une Murder Ballad, dans le nord de l’Angleterre, qui va mener nos deux jeunes héros jusqu’en Ecosse. Au départ, une embrouille comme une autre entre un beau-père et un adolescent. Un coup de surin, et le road trip commence. Lee ramasse Leila, une gamine paumée qui ne se sent vivre que lorsque qu’elle se scarifie les poignets et les voilà partis à la recherche du véritable père de Lee, à la recherche de celui qui pourra les sortir du pétrin, à la recherche d’eux-mêmes. Ken Loach n’est pas loin, avec sa grande dose d’humanité, de cette humanité qui nous fait voir la lumière et la beauté dans la nuit.

Après Dunsinane, le CaBaret GraBuge continue à explorer l’univers de David Greig : on y retrouve l’Ecosse, ses paysages, mais une Ecosse d’aujourd’hui, dont la nature continue à forger le destin des gens qui vont s’y perdre pour mieux savoir qui ils sont.

Fév
24
jeu
MES NUITS SONT PLUS BELLES QUE LE MONDE
Fév 24 @ 14 h 30 min – 19 h 30 min
MES NUITS SONT PLUS BELLES QUE LE MONDE
Théâtre – Drame comique – Dès 14 ans – 1h15 / Tarif 1► Jeudi 24 février à 14h30 et 19h30

« Il est temps que nos cœurs rejoignent les étoiles. »

Extrait – Mes nuits sont plus belles que le monde

Sur une scène couverte de bougies, une femme en robe de mariée raconte la tragédie qui s’est abattue sur elle. Le jour de son mariage, son fiancé est mort dans un accident de voiture, la laissant seule devant l’autel en proie au plus profond des désespoirs. Mais qu’en est-il réellement ?

Mes nuits sont plus belles que le monde est un seule en scène oscillant entre l’humour noir et le drame pathétique d’une femme en quête d’une certaine forme de bonheur auquel nous aspirons toutes et tous d’une manière ou d’une autre.

Mar
3
jeu
CHRONIQUES DE LA FIN (DES MONDES)
Mar 3 @ 14 h 30 min – 19 h 30 min
CHRONIQUES DE LA FIN (DES MONDES)
Théâtre / Création – Dès 11 ans – 1h30 / Tarif 1► Jeudi 3 mars à 14h30 et 19h30

Les Chroniques de la fin (des mondes) nous embarquent dans un voyage où l’humain est au centre.

La fin du monde approche. Et vous êtes, chers passagers, à bord d’un vaisseau qui vous emmènera dans l’espace. Cependant, une heure avant le décollage, un problème technique survient. C’est durant ce temps incertain que nous allons retracer ensemble les raisons qui nous ont menés à cette fin du monde.

Par le rire, le fantastique et la science-fiction, Chroniques de la fin (des mondes) interroge la notion de fin en exposant la vie de personnages qui vivent une fin du monde. Que celle-ci soit quotidienne, tragique, poétique ou qu’elle touche à vos plus intimes convictions, nous vous garantissons un voyage surprenant où il y a un après.

Chroniques de la fin (des mondes) est librement adapté de la pièce Chroniques de Peter Sanchid